Ce site a été visité 873121 fois depuis sa création le 01 janvier 2009.   Ces dernières 24h, 184 internautes s'y sont connectés !

© Utilisation commerciale non autorisée   

Actualités

Rencontre autour de mon ouvrage

En savoir plus

La lettre du Chemin des Dames

En savoir plus

Histoire

Aux racines d’un conflit :

 

Histoire de la guerre 14 18

En ce début de 20e siècle, l’Europe est divisée en deux blocs antagonistes : la France et ses alliés de la Triple-Entente : l’Empire Russe et le Royaume-Uni; En face, les puissances centrales de la Triple-Alliance : empire d’Allemagne, empire d’Autriche- Hongrie et Empire Ottoman.

 

Les différents pays se sont livrés depuis plusieurs années à une course aux armements frénétique, l’Allemagne a considérablement développée sa flotte de guerre.

Les Balkans constituent un point chaud depuis les Guerres balkaniques et l'effondrement de la puissance ottomane. La Serbie est sous la protection russe, les Croates, les Bosniaques et les Slovènes sous la domination de l’Empire austro-hongrois.

On peut dire que "presque" ( En effet, le Luxembourg, les Pays-Bas, et surtout la Belgique ne souhaitaient pas la guerre. La Belgique, d'ailleurs, de neutralité "papier", "traités", était passée à une neutralité armée en renforçant la ceinture défensive d'Anvers et en construisant une ceinture de 12 forts autour de Liège pour tenter de dissuader les Allemands de passer par la Belgique pour attaquer la France et une ceinture de 9 forts autour de Namur pour tenter de dissuader les Français de passer par la Belgique pour attaquer l'Allemagne.)  tous les Etats européens souhaitent la guerre : La France veut sa revanche de la guerre de 1870 et reprendre l'Alscace-Lorraine, le Royaume-Uni lorgne vers les colonies allemandes d'Afrique et se méfie de sa nouvelle flotte de guerre, l'Allemagne industrielle est prise en étau face aux puissances libérales et craint pour son approvisionnement en matières premières car elle n'a que très peu de colonies, l'Italie veut prendre les "terres irrédentes" à l'Autriche-Hongrie, l'Autriche-Hongrie est déchirée entre ses différentes nationalités et espère par une victoire militaire retrouver son prestige, l'Empire ottoman n'a pas d'autre choix que de combattre pour ne pas finir comme une colonie des européens, et la Russie, enfin, craint une révolution et croit trouver dans la guerre sa survie.

Accueil   |    Google+    |   Newsletter    |   Mentions légales   |   Crédits   |   Livre d'or   |   Annuaire   |   Plan du site   |   Flux Rss   |   Contact


Partenaires : Webrankinfo | Développeur web | Agence de communication Angers